lundi 21 décembre 2009

Le grand secret du succès électoral révélé à la gauche.

Oui peuple de gauche, tu souhaites que ton camp retrouve le pouvoir. Tu as été entendu, je vais expliquer à tes dirigeants le secret du succès politique. Du moins tel que je le conçois. Le stratège Jean-Pierre Rafarin, ancien 1er ministre de la France, disait dans un de ses cours de Sciences-P :

« prendre le pouvoir et ensuite faire passer ses idées.» Il avait tout compris.

 

Les idées, quelque part, on s’en fout. Je vois déjà que vous vous braquez contre moi vous qui aimez assez la politique pour lire sur internet un article politique écrit par un internaute anonyme. Et pourtant.

Les journalistes politiques ont coutume de dire que l’élection présidentielle, la plus importante de notre régime la 5ème république, se gagne au centre. Suite à cette nouvelle règle édictée par les médias, le PS ne cesse de faire du pied au Modem (formation centriste) depuis 2007, et ça continue encore. Mais pensez vous que ce soit nous, les « fans » de politique qui faisons l’élection ?

Je pensais à une certaine époque, que ne devraient voter que les personnes qui auraient fait une année de droit constitutionnel, ou qui auraient lu au moins une fois notre constitution. Quel pourcentage des électeurs au sortir du bureau de vote serait capable de dire pour combien de temps l’homme ou la femme politique pour qui ils viennent de voter est mandatée ?

Les personnes qui comme vous est moi s’intéressent à la politique, au point de lire la profession de foi de chaque candidat ne sont pas nombreux, et surtout ne changeront pas d’avis. Je naviguerai dans un choix de gauche selon les candidats que l’on me proposera, tout comme mes amis de droite navigueront à droite, mais aucun d’entre nous sauf cas de force majeur exceptionnel, Chirac/Le Pen 2002 par exemple, ne franchira le fossé qui sépare la gauche de la droite.

En fait, l’élection, ne se gagne pas au centre, mais auprès de la France du Big Deal ou de la Roue de la Fortune. Je sais, mes propos sont durs et condescendants. Mais de quoi se souviendra t-on des scrutins les plus importants de ces dernières années ?

Le coup de gueule de Bayrou chez Claire Chazal sur TF1 pour plus de temps d’antenne en 2007, la gifle donnée à un petit voyou qui avait envie de lui faire les poches en 2002, la confession de Jospin à des proches en « off » dans un avion disant que Chirac était vieux et fatigué en 2002, le « manger des pommes » de 1995 de Chirac, et son programme de 2002 qui tenait en un seul mot insécurité ?

Oui c’est tout ce qu’on retiendra car c’est tout ce l’on nous donne à nous mettre sous la dent, le restant d’information, qui d’ailleurs est crucial et primordial, c’est à nous d’aller le chercher, mais qui a envie de faire cet effort ?

Le secret c’est qu’il faut occuper le terrain médiatique, comme Fox News et les républicains le font aux Etats-Unis et TF1 et l’UMP en France. Sur ces bonnes paroles, qui n’engagent que moi, j’espère que vous continuerez à vous intéresser à la politique même si cet effort est vain.

El loco de los Techos

PS(sic) de Huig : 0n ne parle d’ailleurs plus depuis quelques années de communication politique mais de marketing politique. Cela veut tout dire. Ce qu’on retient est toujours ce qui est éphémère, accrocheur, vendeur. C'est-à-dire le secondaire plutôt que le principal. Lire, s’instruire, s’informer en dehors des canaux conformes demandent des efforts que beaucoup ne font pas ou ne font plus. Consommer est tellement plus facile.et qu’est ce qui fait consommer ? Le marketing justement.

Posté par elocodelostechos à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


Commentaires sur Le grand secret du succès électoral révélé à la gauche.

Nouveau commentaire