Le week-end du 6 décembre 2009, dans la banlieue nord de Nantes, 300 jouets ont été volés dans un entrepôt des restos du cœur. Le véhicule volé sur place, une camionnette avec le logo des restos, trop reconnaissable, a été retrouvée abandonnée et abîmée non loin de là.

Ma maman dit parfois, il pleut que sur les mouillés, je vais finir par croire qu’elle a raison.

Pas de quoi fouetter un chat me direz-vous, il n’y a pas mort d’homme, ils n’ont pas touché à la nourriture, et la générosité des Français, parfois injustement critiquée, a joué à plein, 5000 promesses d’offres de jouets ont été reçues en 3 jours.

Je vais enfoncer une porte ouverte, en disant que la langue Française pourtant très riche ne contient pas d’adjectif assez fort pour qualifier la connerie de ces voleurs.

Naïf comme je suis je croyais que chez les bandits il y avait un code d’honneur, mais là, les jouets des enfants dans le besoin…

Tout ça pour dire que là misère en France touche aussi les enfants.

Alors, pour la prochaine collecte de la banque alimentaire, faites comme moi lâchez-vous sur les bonbons et le chocolat, car tous les enfants y ont droit !

El loco de los techos