Glide Journal

vendredi 19 février 2010

Dany Brillant dernier chanteur engagé ?

Je fus assez surpris cette semaine, en entendant à la radio les paroles d’une chanson de Dany Brillant de son dernier album sorti en 2009.

J’en étais resté au beau gosse qui chantait du jazz façon Salsa avec des inspirations à

la Aznavour

, recherchant dans les rue du quartier riche de St Germain, sa raison ou Suzette, enfin une des deux.

Et je fus agréablement surpris d’entendre des paroles « politiques ».

Loin des argumentations vénéneuses des rappeurs qui sont les derniers, à encore critiquer la société, voici quelques piques bien placées.

Vous pouvez me dire que c’est "cucul la praline", mais aujourd’hui personne ne l’ouvre plus. Que l’on soit d’accord ou pas avec ses idées je salue la tentative de l’artiste.

Ci-dessous, un extrait d’une interview donnée à la dépêche, et les paroles de la chanson.

El loco.

Vous êtes l'auteur des paroles. Vous n'employez que des mots simples pour lâcher quelques jugements largement partagés sur la société française d'aujourd'hui et l'avenir sombre de la jeunesse…

La chanson, il faut que ça touche tout de suite. Il faut que chacun s'y retrouve. Anticonstitutionnellement, ça ne sonnerait pas !! L'état actuel de notre société, c'est la faute des soixante huitards tous placés qui veulent garder leurs postes et qui ont vécu au-dessus de leurs moyens… De par mes origines, je vote toujours à gauche. Mais je suis d'accord avec Sarkozy quand il est contre 68 !

Les Paroles

Vous nous avez dit d'apprendre
De sagement étudier
Mais on n'en peut plus d'attendre
On voudrait bien commencer
On a usé nos chemises
Dans les universités
Vous ne prenez plus de rides
Et nous, on passe en dernier

{Refrain:}
Laissez-nous passer {x3}
La jeunesse est pressée
Laissez-nous passer {x3}
Nos rêves et nos idées


Vous voulez garder vos places
Et vous y accrocher
Mais si la jeunesse passe
Il faudra bien lui céder
Quand on veut jouir sans entraves
Il faudrait faire attention
À laisser au moins sa place
Aux futures générations

{au Refrain}

Les CDD, la déprime
Les stages sans être payé
Et les contrats d'intérim
On veut bien vous les laisser
On est plein d'espoir, de rêves
Vous seriez bien étonnés
Laissez donc à la relève
La fraîcheur de nos idées


mardi 2 février 2010

Sarkozy, les impôts, les taxes et Bruxelles

Le Président, après un passage par l'usine Alstom d'Ornans, a répondu à sa majorité sur la question d'éventuelles augmentations d'impôts : « Je n'ai pas été élu pour augmenter les impôts, moi (...) Moi, j'ai été élu pour réconcilier

la France

avec l'entreprise et avec l'usine » a-t-il déclaré. « Je ne veux pas enrichir Monaco, moi. Je ne veux pas enrichir

la Suisse

, je ne veux pas enrichir l'Autriche. Je veux que les gens viennent dépenser leur argent en France et investir en France »
, a insisté le chef de l'Etat. Enfin, vous connaissez la chanson du ménestrel…blablabla. Pour lui, dire c’est faire.

Alors pour clouer le bec à ceux qui prétendent très primairement, que la gauche créent ou augmentent les impôts alors que la droite les fait disparaitre, voila un petit résumé qui vient à point nommé alors que

la Commission

européenne vient tout juste d’ouvrir une procédure d’infraction contre

la France

à propos de la dernière née,

la Taxe

pour financer France TV. Qui est cette taxe qu’il a bien fallu inventer pour remplacer le financement de France télévisions par la publicité. Réforme au combien primordiale.

Depuis son élection en mai 2007, voici la liste des nouvelles taxes entrées en vigueur :

Taxe pour le RSA (entre 1 et 2 milliards), Taxe sur les assurances et les mutuelles (1 milliard), Taxe sur l'intéressement et la participation (400 millions), Taxe sur les stock-options (250 millions), Franchises médicales (850 millions), Hausse des cotisations retraite (150 millions), Taxe sur la publicité des chaînes privées (incalculable), Taxe sur les compagnies pétrolières (150 millions), Taxe pour financer la prime à la cuve (100 millions), Taxe sur les ordinateurs (50 millions), Taxe pour copie privée des disques durs externes et clés USB (167 millions), Taxe sur le poisson (80 millions), Taxe sur les huiles moteurs (44 € par tonne de lubrifiant), Taxe sur les imprimés publicitaires (incalculable), Hausse de la redevance télévision (20 millions), Contribution exceptionnelle (exceptionnellement reconduite chaque année depuis... 1991) sur les ventes en gros de produits pharmaceutiques (50 millions), Taxe sur la téléphonie et internet (80 millions minimum), Taxe sur les grosses cylindrées (malus auto annualisé : 160 € par an par auto), Chèque transport (pas de plan de financement pour l'instant).

Sans compter les hausses des impôts locaux qui lors du remplacement de la taxe professionnelle par la nouvelle cotisation économique territoriale se sentira très certainement.

Conclusion ? Sarkozy aurait fait un sacré commercial : Une grande gueule et rien derrière.

Huig de Groot

Posté par Huig de Groot à 09:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 31 janvier 2010

Eh oh ! On est là les gars !

Dernière semaine de janvier 2009, la justice a blanchi dans un premier procès Dominique de Villepin ancien premier ministre dans l’affaire Clearstream. Parmi les partie civiles, l’actuel Président de

la République

, Nicolas Sarkozy. Dès le lendemain de cette décision, le parquet fait appel. Un nouveau procès aura lieu début 2011, soit avec les délibérations, aux environs d’avril 2011, à peu près un an avant l’emballage final pour l’élection la plus importante de notre régime, la présidentielle.

Et à gauche me direz-vous ?

Martine Aubry, la même semaine Secrétaire générale s’est offusquée des propos de Georges Frêche concernant Laurent Fabius, emmenant dans sa roue le vertueux Manuel Valls, qui avait oublié ses propres propos « un peu limites » qu’il avait tenu sur un marché indiquant qu’il n’y avait pas beaucoup de « blancos ».

Ces deux « non événements », il faut bien dire ce qui est, ont fait les choux gras de la presse, la télé et la radio. Mais ce qu’oublient ces politiques, c’est justement que le Français à deux gènes communs avec le poisson rouge dans son ADN, et a la faculté d’oublier très vite.

Demandez à 100 français pris au hasard dans la rue, si ils se souviennent, ou s’ils pourraient faire le lien entre : Strauss Kahn, Emmanuelli, Fabius, Juppé, et Urba, Mnef, emploi fictifs et sang contaminé ? Attention, il y a un piège je n’ai pas remis les affaires dans l’ordre !

Bref, de tout ça on s’en fout ! Enfin on s’en fout pas, mais bon…

Le Français moyen que je suis, attend des réponses, sur les taux d’imposition, la dette, le pouvoir d’achat, le chômage, l’éducation, Domenech, les salaires, le PSG…

Eh oh, les gars on est là ! Mettez vous au boulot, vous en avez un !

El loco de los techos

Posté par elocodelostechos à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 27 janvier 2010

Semaine 4 en 2010. Retour dans la réalité.

Cette semaine, au cours de l’émission « Les 100 plus grands moments de délires » sur TF1, son animateur Christophe Dechavanne s’est fait happé par un hurluberlu sorti de nulle part qui était venu lui arracher son micro et hurler sans discontinuer « Le vaccin H1N1 est un poison ». Blêmissement des animateurs et invités, silence dans la salle. L’illustre Dechavanne revient quelques minutes après en déclarant solennellement et sur un ton péremptoire : « Je suis d'accord pour que les gens aient la parole, mais je ne voudrais pas que l'on écoute n'importe quelle connerie que dit quelqu'un dans un micro ». c’est lui qui le dit…

Suite de l’affaire Peillon avec le maintien de sa position du grand absent du débat de Madame Chabot sur l’antenne de France 2. Il accuse France Télévisions de servilité envers le pouvoir et ne craint pas le boycott a venir des médias. On se demande si Madame Aubry maintient toujours sa confiance à son euro-Député. Dans les couloirs de la rue de Solferino, il se dit qu’elle se paierait bien un Peillon.

3.000 à 4.000 postes seront supprimés à l’APHP d’ici 2012 sur un total de 92000 agents hospitaliers, dont environ 30000 médecins dans le cadre du plan de réorganisation des hôpitaux parisiens. Le week-end dernier un ami à moi a fait un AVC, l’urgentiste a fini par lui trouver un hôpital d’hébergement après en avoir contacté 12 en Île de France…dans l’urgence. Mais bon, c’est vrai aussi qu’il y a trop de fonctionnaires. Et puis, nos chers médecins libéraux, le week-end, ils ont autre chose à faire que soigner les malades, et puis ça coute cher tout ça.

Ça y est c’est fait, Proglio renonce à son double salaire mais maintient le plus gros. Celui d’EDF bien sur. 75% de la production chez Renault et 49% chez Peugeot ont déjà été délocalisées à ce jour. Alors pourquoi tout ce ramdam à propose de cette vilaine Clio et de la délocalisation de l’usine de Flins ? Qu’ils sont querelleurs ces prolos d’ouvriers. Heureusement que Quivousavez a remis de l’ordre. Grâce à lui cette délocalisation se fera mais dans la douceur et dans le temps. Le Wall Street Journal s’en offusque tout de même. Mais gageons qu’il ne se passera pas à Flins, ce qu’il s’est passé à Gandrange où ci-gissent les promesses de Quivousavez.

Une permanence de l’UMP saccagée à Chelles. On se demande bien pourquoi. Le PS a perdu son chef ? Alors Martine, la retraite à 60 ans ou pas ? Peillon on le soutient ou pas ? Le PS vit encore, certains disent qu’ils l’ont vu bouger.

Lundi soir, n’oubliez pas de rater le Sarko Show, c’est quel épisode déjà ? Pas de contradicteurs, pas de questions gênantes, tout est maîtrisé de A à Z. Le risque Zéro pour Sarko. Même les maquilleurs doivent être de l’UMP au cas où l’un d’entre eux s’aviserait à refuser le bonjour du chef d’antenne. N’est ce pas De Gaulle qui disait que « Les français sont des veaux » ? Pour info, la Reine mère animera RTL pendant 3 heures quelques jours après. Hugo Chavez et Poutine rêvent sans doute d’un pays à la française.

Les magistrats se rebellent au cours des vœux de début d’année un peu partout en France mais surtout au siège de la « très anarchique » Cour de Cassation en présence du Premier Ministre et de la Ministre de la justice. Le premier Président de la Cour de Cass devait officialiser la désignation du Procureur Général. Deux candidats étaient en lice dont le candidat de l’Elysée. Il ne devait pas y avoir de surprises. Mais il y en a eu une. C’est l’autre candidat qui a été choisi par le premier Président. Un type indépendant me semble t’il. Cela préjugerait-il un vaste mouvement de défiance à l’encontre du pouvoir et de ses pseudo-réformes de la justice ? Dans tous les cas, cela semble être l’opinion des avocats, magistrats, greffiers et agents de la pénitentiaire.

Vu à la Télé, une pub de la FFF invite les téléspectateurs à venir « cliquer » leur site internet pour soutenir la candidature de la France à l’EURO 2016. J’hésite, je ne voudrais pas commettre une faute de main sur mon clavier.

Posté par Huig de Groot à 14:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

lundi 25 janvier 2010

J’avais oublié les vieux.

les_temps_sont_durs_1_Ou plutôt les vieilles. Au diable le politiquement correcte pour cet article. Bref, les anciens comme on les appelle, puisqu’un secrétariat d’Etat porte ce nom. J’ai été interpellé cette semaine, en me rendant chez un client Bordelais qui se trouve dans un quartier huppé, par l’affichette que vous voyez sur la photo ci-jointe. Elle m’a d’autant plus interpellé, que j’avais vu, le jour même, une femme âgée, je dirais entre 60 et 70 ans, qui tricotait dans la rue des étuis de portable, et les vendait, en plus de faire la manche. Cette femme dois-je le préciser était Française, et pas non plus une clocharde, ce que j’appris deux euros plus tard.

Ici pas de leçon de morale les amis. Non, cette semaine j’ai juste pris une baffe dans la gueule pour rester poli. Noyé que j’étais par le flot d’informations qui m’arrivent de toute part, je ne voyais que le débat sur l’identité nationale, le chômage, Haïti, la crise au PSG…J’avais oublié les vieux.

Oublié qu’en France une maison de retraite c’est 1500€ par mois, et qu’en moyenne un français, au moment ou il prend sa retraite, et donc pas forcément à taux plein, touche 800€ par mois.

Pour ce qui est de la personne qui recherche un logement, je ne sais pas si elle est en galère ou pas. Je ne sais si mettre des affiches sur des parcmètres est un dernier recours pour elle, ou si cette dame est très débrouillarde.

Je me dis seulement que notre société, moi le premier, a oublié ses vieux. Que nous avons oublié que nous serons tous, avec un peu de chance aussi, des vieux. Je me dis aussi que notre société commence seulement depuis l’an 2000 à parler parité, mais que pour les femmes du baby boom, qui arrivent aujourd’hui à la retraite, la société misogyne de l’après guerre, n’a que peu pensé à leurs vieux jours.

Je crains donc le pire pour ces prochaines années. La canicule de 2003 avait montré que de nombreuses familles avaient des liens distendus, au point de ne pas vouloir récupérer les dépouilles de leurs anciens. Devra t’on, comme dans les familles Japonaises, garder nos parents chez nous à leur vieux jours par manque de moyens ?

J’espère que nous trouverons le moyen d’offrir une sortie descente à ceux qui nous élevés.

Il y a là, je crois, la possibilité de créer ou de développer un secteur d’activité, ce qui pourrait représenter une création de richesse, argument à ne pas négliger puisqu’il est aujourd’hui le seul à faire avancer les choses.

Un chantier de plus pour notre gouvernement, et pour celui qui suivra d’ailleurs.

El loco de los techos